Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 23:02

- Oui, très bien, c’est trop bien de t’avoir en moi.

- Cool

Je commençai doucement à le limer. Je vis son visage s’éclairer d’un grand sourire, il ferma les yeux. A la manière dont il faisait onduler son corps, je devinai qu’il prenait du plaisir. Je continuai à le limer en alternant mouvements lents et rapides. De temps en temps, il contractait sa rondelle sur ma queue ce que j’appréciai. Puis, voir son visage avec un tel sourire, me donna envie de me lâcher en lui.

J’accélérai le mouvement, j’arrêtai de mon contrôler puis, sentant que ça arrivait, je me bloquai en lui et me vidai. Je restai quelques secondes en lui immobile à récupérer mon souffle. Il ouvra les yeux. On se sourit.

- T’as aimé ? Me demanda-t-il ?

- Non, plus que ça ! J’ai adoré ! Je crois que je ne vais pas m’en lasser

- Moi non plus !

Je restai en lui puis m’allongeai sur lui. Il passa ses jambes autour de moi. Nous ne faisions plus qu’un. On se roula une pelle puis, je me retirai de lui, j’enlevai ma capote puis je m’allongeai sur lui et posai ma tête sur son épaule, on s’endormit comme ça quelques minutes.

On se réveilla. On s’embrassa.

Je me demande, si nos voisins, en ont profité. Dis-je en riant.

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 6 - Sous le pont
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 23:00

-  - Bien sûr, sinon, ce n’est pas la peine. Mais je cherche toujours un partenaire de jeu. Je peux jouer tout seul, mais je suis sûr qu’avec un partenaire, il y a d’autres sensations. 

Je lui souris.

- Ça te dit ? Me dit-il avec un petit sourire 

- Oui, oui. Comment pourrai-je refuser une telle proposition. Je suis très joueur.

- Génial ! 

Il en prit un jouet dans la boite et me le tendis. Il se mit à 4 pattes sur le lit. C’était un gode d’une taille plutôt respectable.

- Je comprends mieux pourquoi, tu as la rondelle souple.

- Faut toujours s’entrainer ! Dit-il en riant. Et je suis très assidu pour cet entrainement. 

Je pris un tube de gel, enduisis le gode puis le plaçai sur sa rondelle et l’enfonçai doucement. Je lui mis en entier. Je le laissai sans le bouger quelques secondes.

- Ça va ?

- Oui, oui, pas de souci. Tu fais ça bien.

Je commençai à le faire aller et venir en lui. Il se cambra un peu plus, écarta les jambes pour mieux offrir son cul. J’accélérai le rythme, il commença à gémir.

- Oh putain, c’est trop bon. C’est la première fois que je me fais goder par quelqu’un, c’est génial !

C’est peut-être génial, mais ça ne vaut pas une vraie queue. Lui dis-je

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 5 - Nouvelle ville
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 23:38

Je sentis les soubresauts de sa queue, j’eus juste le temps d’enlever sa queue de ma bouche et son jus inonda mon torse. Il ne contrôlait rien, il se laissait aller. Je lui caressai le ventre, jusqu’à ce que je sente qu’il s’était vidé.

Je changeai de position, je me mis entre ses jambes, lui léchai la queue, puis les boules. Je passai mes mains sous ses jambes au niveau des genoux puis les relevai. Ça me permit de lui lécher le bas de sa raie puis de remonter doucement vers sa rondelle. Sa raie était lisse, assez large, sa rondelle était jolie, rose. Je ne m’occupai plus que sa rondelle, je la titillai du bout de ma langue, de temps en temps, j’enfonçai le bout de ma langue, puis il prit ses jambes pour me libérer mes mains. J’en profitai alors pour alterner ma langue et un doigt pour lui masser sa rondelle. Au fur et à mesure, je sentis qu’elle se détendit. J’enfonçai ma langue de plus en plus profond en salivant un maximum pour bien le lubrifier. Je remplaçai ma langue par un doigt, puis deux. Je les laissai en lui un certain moment, en rajoutant de la salive. Sa rondelle restait ouverte quand j’enlevai mes doigts que je remettai aussitôt. Pendant que je jouai avec lui d’une main, de l’autre, je m’enfilai une capote. J’enlevai mes doigts, me mis à genoux entre ses jambes, tandis qu’il gardait ses jambes en l’air. Je posai mon gland sur sa rondelle puis je m’enfonçai doucement en lui jusqu’à sentir ses fesses sur le haut de mes cuisses. Je restai immobile en lui.

- Ça va ? Lui demandai-je

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 6 - Sous le pont
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 23:33

Je le poussai doucement pour qu’il comprenne qu’il n’y avait pas d’obligation. Puis, je le relevai. Je le serrai dans mes bras et lui roulai une pelle. Je lui caressai le dos puis les fesses. Je l’embrassai dans le cou puis, je l’écartai un peu de moi, je l’embrassai sur le torse, puis sur le ventre. Je m’accroupis devant lui, et comme il m’avait fait, je lui léchai le gland, puis la tige avant de l’avaler et de la sucer. Tout en suçant sa queue, je lui caresse les boules. Je passai ma main entre ses cuisses, qu’il écarta je fis passer un doigt dans sa raie pendant que je continuai à le sucer. Tout en le suçant, je titillai sa rondelle, j’étais toujours étonné par sa souplesse. J’enfonçai doucement un doigt, puis deux.

 T’aimes bien mettre tes doigts par là. Me dit-il en riant.

J’arrêtai de la sucer.

Oui, j’aime toujours mettre les doigts où il ne faut pas.

Sauf que là, tu peux sans aucun problème. Et si tu veux reposer tes doigts, j’ai ce qu’il faut pour les remplacer.

- Comment ça ? Lui demandai-je.

- Viens.

Je me relevai et on alla dans la chambre, il prit sa boite et l’ouvrit.

- Belle collection ! Lui dis-je

- Merci. J’ai la même passion pour les sextoys que pour les sous-vêtements.

- Et tu les as tous testés comme tes sous-vêtements ?

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 5 - Nouvelle ville
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 11:02

- Ça ne m’étonne pas de toi !

J’enlevai mon short et rentrai sous la tente, juste en minislip.

A peine entré dans la tente, Vincent fit descendre mon minislip et saisis ma queue. Bien que la position ne fût pas des plus confortables, je me laissai faire. Au départ, il ne faisait que la caresser de ses doigts puis rapidement, je sentis sa langue douce et légèrement humide sur toute ma queue, tandis que d’une main, il me massait les boules. Puis je sentis ses lèvres sur ma queue, douces. Je lui caressai les cheveux. Pendant qu’il s’occupait de ma queue, je finis d’enlever mon minislip.

N’étant pas du genre à rester inoccupé, tout en laissant ma queue dans sa bouche, on finit par s’allonger tête bêche, je pris directement sa queue déjà bien raide dans ma bouche. Douce sensation d’avoir ce bâton raide, dur et pourtant si doux. Je le suçais doucement mais surement, bien décidé à arriver à mes fins, en le faisant jouir. Je lui caressai les boules en même temps. Pour me faciliter la tâche, il avait relevé sa jambe, ce que j’avais aussi fait. Bien qu’il fût plutôt bien pourvu, j’arrivai à avaler totalement sa queue. Visiblement, il n’était pas habitué, il avait abandonné ma queue. Il avait le souffle plus court, je sentis qu’il était à ma merci. Je continuai à le pomper en faisant glisser un doigt dans sa raie, à la recherche de sa rondelle. Je la trouvai et la titillai. La réaction fut immédiate, il se tortilla, comme s’il découvrit une nouvelle sensation.

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 5 - Nouvelle ville
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 10:55

Je débarrassai la table et me mis à faire la vaisselle. Tout à coup, je sentis dans le cou les lèvres de Greg, puis ses bras me serrèrent contre lui.

- Tu veux m’empêcher de faire la vaisselle ? Lui demandai-je

Oui, y a beaucoup mieux à faire !

Je sentis ses mains passer sous mon débardeur et me caresse le ventre et les pecs. Contre mes fesses et à travers le tissu de mon boxer, je sentis quelque chose de dur.

Qu’est-ce que je sens contre mon cul ?

-  Devine !

Je pivotai, j’étais appuyé contre l’évier et face à moi, il est nu, en érection.

- Ah, tu as déjà enlevé tes fringues ! La vue est agréable, en tout cas.

- Merci. Tu restes habillé toi ?

Je levai les bras. Il comprit tout de suite le message. Il m’enleva le débardeur et avant même que j’ai eu le temps de baisser les bras, il se mit à genoux devant moi, me baissa mon boxer puis me l’enleva.

N’étant pas de marbre, j’étais dans le même état de lui. Il agrippa à mes cuisses puis, il commença à lécher mon gland puis ma tige. Je me laissai faire. J’aimai la douceur de sa langue sur ma queue. Je lui caressai la tête, passai mes mains dans ses cheveux. Il arrêta de lécher ma queue puis il se mit à me sucer doucement. Il s’appliquait, il finit par prendre ma queue en entier dans sa bouche. C’était plus pour me faire plaisir que pour son plaisir.

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 5 - Nouvelle ville
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 21:01

On avait alors décidé d’y aller ensembles.

Tous les 2 en short, torses nus, la vaisselle dégénéra assez rapidement en bataille d’eau.

Néanmoins, on réussit à faire notre vaisselle. On donna un coup de raclette par terre pour que ça reste clean puis on alla à nos tentes.

On rangea la vaisselle dans sa tente.

- Bon, nous voilà bien trempé, dis-je

- Oui, il faut se changer.

Il joignit le geste à la parole, il commença à débouter son short.

- Je te rappelle que tu n’as rien sous ton short.

- Ça te dérange ?

- Moi, non, mais peut-être que les autres, oui.

- Bon, je vais me changer dans la tente.

Il se mit dans la tente, mais de façon à ce que je profite du spectacle. Il enleva son short et se mit à 4 pattes pour me montrer ses fesses en les remuant puis il prit d’autres positions qui ne me laissaient pas de marbre. Je m’approchai de la tente et lui caressai les fesses.

- Tu ne fais que ça avec moi ?

- Non, non, t’inquiètes pas, je vais bien m’en occuper et pas que de tes fesses en plus.

- Ah quand même. Tu ne te changes pas toi ? Me dit-il en souriant.

- Si, si, je me demande juste si je me change en dehors de la tente ou si je rentre sous la tente pour me changer. 

- Rentres sous la tente, je t’aiderai !

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 6 - Sous le pont
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 20:56

- Je passe chez moi, prendre une douche et me changer et j’arrive.

- Prends ton temps, nous allons prendre aussi une douche, lui dis-je

- D’accord, on dit dans 30 mn ?

- Ça marche. Ad taleur

Il rejoint son appartement et nous, le nôtre.

- Tu crois qu’on a le temps de se faire un câlin ? Me demanda Greg ?

- Non, faut qu’on prenne nos douches et qu’on prépare l’apéro quand même.

- D’accord, je commence pour la douche

- Sois sage !

Pendant que Greg était sous la douche, je préparai l’apéro. On inversa les rôles quelques minutes plus tard. Sans se consulter, on s’était habillé pareil : shorty et débardeur. A l’heure convenue, Nicolas arriva. Il était plutôt légèrement vêtu, short bien échancré et débardeur. Pas de mystère, typiquement gay comme tenue.

On commença l’apéro. On parla de nos vies respectives. On lui dit donc que l’on venait de débarquer pour la fac et que comme on n’avait pas trouvé d’appart on avait décidé de faire une coloc ensemble. De son côté, il était aussi en coloc avec son chéri.

Après une heure à discuter, il se leva pour rentrer chez lui. Il nous fit la bise et nous quitta.

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 5 - Nouvelle ville
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 15:28

Il m’aida à préparer le dîner. On s’attabla puis au fur et à mesure que l’on mangeait, les effets de l’alcool se dissipaient.

-          Guillaume, je suis désolé pour tout à l’heure, j’avais trop bu. Me dit-il gêné.

-          Il ne faut pas être désolé. D’abord la vue était plus qu’agréable et puis le programme à l’air plutôt intéressant !

-          Tu ne m’en veux pas ?

-          Non, au contraire même, c’était agréable de te sentir contre moi !

J’en profitai pour passer ma main sous la table et lui caresser la cuisse.

-          C’est bête, je n’ai pas le bras assez long pour aller dans le short dis-je en souriant

-          T’inquiètes pas, tout à l’heure, il n’y aura pas de table entre nous !

-          J’espère bien et puis tu vas devoir assumer ce que tu voulais faire sous la tente tout à l’heure !

-          Il n’y a aucun problème ! je le ferai avec plaisir !

-          Ca ne m’étonne pas de toi !

On finit de diner tandis que sous la table nos jambes se frottaient allégrement.

Ca donnait une idée de ce qui allait se passer sous la tente cette nuit là et sans doute les autres !

La table débarrassée, couverts et assiettes dans une bassine nous partîmes faire la vaisselle. On n’avait pas réussi à se mettre d’accord pour que l’un des deux la fasse.

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 6 - Sous le pont
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 15:25

-          Ca peut être sympa aussi ! Ce n’est pas nécessairement un baisodrome non plus !

-          Bah, on verra bien de toute façon.

On continua à discuter de tout et de rien quand Nicolas finit par arriver.

-          Désolé pour l’attente

-          Pas de problème.

-          On y va ?

-          On te suit !!

On se leva, je me mis avec Greg et il se mit à côté de moi. Je me retrouvais bien entouré !

On marcha une bonne partie de l’après-midi. De temps en temps Greg me passait son bras autour du cou et je m’empressai de lui rendre la pareille.

Pourtant une fois, alors que Greg et moi nous nous tenions par la main, je sentis celle de Nicolas dans la mienne. Je me retournai vers lui en souriant, mais surpris.

Il fut étonné par ma réaction et l’enleva aussi rapidement.

-          Désolé ! Dit-il en rougissant.

-          Ah mais il ne faut pas, il n’y a pas de problème, c’est juste que je ne m’y attendais pas.

Pour ne pas le laisser mal à l’aise, je repris sa main dans la mienne. On continue à déambuler dans la ville main dans la main.

On fit notre tour dans la ville puis on décida de rentrer à l’appartement.

Arrivés dans le hall de l’immeuble, on proposa à Nicolas de venir prendre l’apéritif, histoire de le remercier d’avoir passé du temps avec nous.

Partager cet article

Published by Guillaume Thomas - dans 5 - Nouvelle ville
commenter cet article

Articles Récents